Marcher avec des chaussures à talons

Si vous faites partie de celles qui observent avec envie les filles qui déambulent haut perché sans montrer un seul signe de souffrance, voici des conseils pour leur ressembler.

Votre journée type avec des chaussures a talons?

Métro, boulot, apéro entre copines, dodo. Bref, une longue journée à la fin de laquelle votre démarche peut perdre de sa superbe et vos pieds en confort. Tout commence avant même d’avoir enfilé vos chaussures. Vous savez que c’est votre plante des pieds qui a tendance à trinquer ?

Pensez alors à glisser des semelles dans vos chaussures à talons pour limiter l’impact désagréable que peut avoir chacun de vos pas. Pour celles qui ne supportent pas les frottements, placez des pansements sur les zones sensibles et n’oubliez pas d’en glisser dans votre sac.

Enfin dernier conseil avant de claquer la porte, on pense à prendre une paire de chaussures de rechange (des ballerines de préférence, peu encombrantes et plates !).

Vous êtes déjà en retard ? Pas question de courir pour attraper votre métro, train ou bus. Quand vous êtes perchée sur vos talons, n’essayez pas de marcher aussi vite qu’à plat et surtout évitez de courir !

Marcher avec des talons

Adoptez ensuite la posture de circonstance : levez la tête, tenez-vous droite, épaules en arrière et regardez droit devant vous. Car savoir marcher avec des talons, c’est bien mais si on peut également avoir l’attitude glamour qui va avec, c’est mieux !

Pensez également à resserrer vos jambes afin de gagner en stabilité et en élégance. Attention, escaliers à l’horizon. Pas de panique, il vous suffit de poser la pointe du pied sur la marche et de laisser le talon dans le vide.

Et enfin, n’oubliez pas de sourire ! Ca y est, votre journée est finie. Vous avez fini par décrocher ce contrat tant espéré et passé votre soirée à vous raconter les derniers potins avec vos copines.

Vous vous voyez déjà en train d’ôter vos chaussures, prête à vous glisser dans votre lit douillet. Mais quelques gestes restent à faire ! Tout d’abord, étirez vos mollets en marchant sur vos talons pour éviter une rétractation musculaire (c’est ce qu’ont les filles qui vous disent qu’elles ne supportent pas de marcher à plat) et pensez également à les hydrater. Vous pouvez maintenant aller vous coucher, la séance coaching est terminée.

Pourquoi sommes-nous prêtes à souffrir pour entrer dans notre plus belle paire de bottine? On sait toutes que les talons hauts affinent les jambes, les galbent, changent la façon de se tenir d’une femme et fait ressortir les fesses et les seins.

Porter des talons aiguilles c’est être une femme, une vraie !
Les talons aiguilles sont un symbole de féminité c’est sûr, personne ne dira le contraire. On nous l’apprend dès le plus jeune âge. Ça commence avec la petite fille qui enfile des chaussures à talons bien trop grandes en cachette après s’être tartiné la bouche (et le contour) d’un rouge à lèvres carmin, le tout emprunté à sa maman.

Ça continue avec Barbie. Vous vous souvenez sûrement de ses petits pieds en plastique naturellement cambrés. Barbie, elle ne tient pas debout si elle n’a pas de chaussure à talons aiguilles. Il lui faut littéralement des escarpins sinon elle ne peut pas marcher (c’est marrant moi c’est le contraire). Barbie n’est pas forcément un bon exemple puisque sa morphologie est anatomiquement impossible à avoir pour une vraie fille.

Les talons : souffrir pour être belle !
Ça continue avec le temps quand on commence à sortir pour les premières fois, on met des talons pour se sentir plus grande, plus adulte, tout simplement plus femme. Finalement une simple question suffit : quelles chaussures porte un travesti pour s’habiller en femme ? Malheureusement, on sait aussi toutes que marcher avec des talons ce n’est pas facile, ça ne se fait pas naturellement, il y a des livres écrits sur le sujet, des vidéos, on nous conseille de s’habituer avec des talons assez bas au départ et de progressivement en augmenter la taille.

Courir avec des talons est un exercice assez périlleux, et ne peut se faire qu’avec des talons relativement bas. Et quand il s’agit de porter des talons hauts pour toute une soirée, ça devient après quelques heures, et parfois même avant, une véritable torture au moindre pas. Le petit problème c’est que la douleur, c’est toujours un signe du corps qui nous dit d’arrêter ce qu’on fait là maintenant parce que ce n’est pas bon pour nous.

Voilà pourquoi on a mal quand on se brûle. C’est une façon de nous dire « enlève ta main de là, où dans deux minutes c’est du charbon ». Alors quand nos pieds nous font souffrir dans nos magnifiques escarpins, c’est une façon de nous dire qu’il faut les enlever.

Certaines femmes, aux Etats-Unis principalement, se font injecter du collagène dans la plante du pied afin d’avoir un petit coussinet confortable ce qui aide à porter des talons très hauts. Alors bien sur cet exemple est un peu extrême, mais porter des talons aiguilles trop souvent peut entraîner des problèmes de santé, comme par exemple l’apparition de ce qu’on appelle l’oignon du tailleur, qui est une déformation de l’os à la base soit du petit soit du gros orteil qui apparaît lorsqu’on essaie trop souvent de faire rentrer ses pieds dans des chaussures pointues. comment marcher sur des talons aiguilles : souffrir pour être belle !

Pourtant il est très difficile de résister à une magnifique paire de chaussures en vitrine, et les talons hauts sont souvent les chaussures pour lesquelles on craque le plus souvent, on a une sorte de réponse instinctive, qu’on a pas avec les baskets ou les nains de jardin, par exemple.

C’est comme si on espérait que la beauté des chaussures déteignent sur nous lorsqu’on les porte. Alors bien sûr, renoncer aux talons aiguilles n’est pas une option envisageable, mais pourquoi ne pas en porter un peu moins souvent ? Prenez une paire de ballerines avec vous dans un sac et quand vos pieds vous feront souffrir, vous pourrez les soulager et continuer à profiter de votre journée ou de votre soirée.

Chaussure compensées ou talons aiguille

Elles vous avaient déjà conquis l’année dernière, elles ne vous lâcheront pas non plus d’une semelle cette année ! Les chaussures compensées sont de nouveau prêtes à vous faire prendre de la hauteur avec style et confort.

Rangez alors vos talons aiguille le temps d’une saison afin de faire prendre également des vacances à vos pieds !

Mais qu’ont-elles de si spécial ? Les compensées allongent vos jambes

Elles offrent ce que toutes femmes recherchent… Elles vous rendent plus minces ! Les chaussures compensées allongent vos jambes, affinent les mollets quelque peu dodus et permettent alors d’afficher une silhouette élancée.

En plus, elles permettent de gagner en hauteur sans pour autant sacrifier équilibre et confort.

Notre conseil chaussure des chaussures compensées ?
Ne dépassez pas les 8 centimètres de hauteur pour l’arrière. Marcher risque de devenir une mission périlleuse et votre chaussure commencera à se faire lourde au bout de votre pied…

Côté look, les marques ne manquent pas d’imagination pour vous proposer des modèles et surtout des semelles de toutes sortes.

Pour celles à l’esprit bohème et aux envies de nature, laissez-vous tenter par des semelles en bois, en liège, en raphia ou encore en corde.

Des matières naturelles qui mettront en valeur votre féminité et votre côté glamour. On craque également pour des modèles dotés de semelles en cuir, daim ou encore plexi pour un effet des plus chics. Mais l’on réserve plutôt ces modèles pour l’automne-hiver.

Et les motifs dans tout ça ? La aussi, le choix est vaste et c’est tant mieux ! Des imprimés Liberty ou léopard en passant par des modèles à lanières, avec rubans ou en toile. A choisir selon l’effet que vous voulez mettre en avant.

Pour une version moderne de Laura Ingalls, optez pour des imprimés Liberty avec semelle en corde. Plutôt romantique dans l’âme, on adore les rubans qui viennent s’entremêler sur la cheville. Enfin, pour être chic on craque pour la chaussure compensée avec semelles en bois et cuir !

La tendance color block s’est également emparée des chaussures compensées alors n’hésitez pas à flasher sur des couleurs acidulées. Convaincue ? Le plus difficile reste à faire : trouver la paire de vos rêves parmi cette avalanche de modèles !

Escarpins plateformes et stilettos

Lorsque l’on évoque le mot escarpins, on imagine toujours des chaussures aux talons vertigineux et des tapis rouges. Mais les escarpins ne se cantonnent pas aux évènements mondains. Ces derniers revêtent différentes formes afin de se marier avec toutes vos tenues et à tout moment de votre journée.

Nos conseils pour choisir vos bottines à talons

Les stilettos Les indispensables pour une soirée chic, un rendez-vous amoureux ou un tapis rouge improvisé ! Les stilettos sont le comble de la féminité. On les choisit noir pour être à la fois chic et classique. On craque sur ces chaussures uniquement si l’on sait marcher en talons ! Car les stilettos offrent talons fins et vertigineux.

Côté tenue, pas besoin d’en rajouter des tonnes. Les stilettos se suffisent à eux-mêmes. Evitez alors le trop plein d’accessoires et misez sur des tenues simples et sobres.

Les bottines plateformes sont très tendance cette saison et vous garantissent un meilleur équilibre une fois perchée ! Ce modèle vous permet alors d’afficher une démarche plus fluide et bien plus assurée, surtout si vous ne maitrisez pas l’art de marcher en talons à la perfection.

Vous pouvez les porter pour aller travailler afin d’afficher une silhouette tendance et glamour. Pour un look plus casual, portez un slim noir.

Et comme pour les stilettos, n’abusez (voire même évitez) les accessoires.

Les bottines compensés

Pour être pile poil dans la tendance cette saison, ce sont les chaussures qu’il faut adopter ! Avec la tendance seventies qui sévit, le compensé s’est emparé de toutes les chaussures, des escarpins aux bottes en passant par les baskets !

Si vous êtes à la recherche de confort et de féminité, c’est le modèle à privilégier. Surtout que l’escarpin compensé vous fait également le mollet fin ! A porter avec jupes courtes ou shorts sans oublier une paire de collants opaques pour rester au chaud tout l’hiver. Ou pour aller au bout de la tendance seventies, on craque sur un jean flare.

En revanche, on évite le slim qui peut créer un déséquilibre avec les chaussures. Les Kitten Heels Les escarpins les plus vintage ! Audrey Hepburn était une addict dans les années 50.

Ces bottines aux microtalons ne dépassent pas les 5 centimètres de talon. Pratiques et légères, ces chaussures reviennent sur le devant de la scène et sont parfaites pour agrémenter vos tenues à la fois chics, modernes et élégantes. Pour la journée, on les portes avec un slim et pour le soir avec une robe courte. Evitez en revanche vêtements trop larges ou robes longues, cela ne va faire que tasser votre silhouette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *