Équipement de protection individuelle : la chaussure de sécurité

Généralement, les travaux qui nécessitent le port des chaussures de sécurité se caractérisent par leur nature hostile, rigoureuse et parfois dangereuse. Évoluer dans cet environnement expose donc le travailleur à des risques multiples face à des sols dangereux, des objets contondants, de la chaleur ou du froid, des chutes d’objets, des produits chimiques et bien d’autres. La chaussure de sécurité est conçue pour protéger vos pieds, tout en vous garantissant un maximum de confort.

Comment choisir la chaussure de sécurité adéquate

Les chaussures de sécurité répondent aux normes et aux standards juridiques qui sont universellement codifiés dans le but de garantir la sécurité optimale des employés. À côté des critères d’esthétique qui deviennent de plus en plus prépondérants, il est important de s’attarder sur ces normes qui tiennent évidemment compte de la nature d’activité que vous exercez.

Ainsi, les chaussures de sécurité normées 20 347 avec un marquage O sont adéquates pour le milieu hospitalier par exemple. Équipées de semelles anti-perforation, elles n’offrent qu’une protection infime contre les risques d’écrasement ou les chocs qu’elles ne peuvent prévenir efficacement. En revanche, sa résistance au perçage lui permet d’endurer des pressions de jusqu’à 1100 N.

Les professionnels des BTP, les manutentionnaires et autres spécialistes des espaces verts ou du milieu de la pêche trouveront certainement plus de garanties dans les chaussures de sécurité normées 20 345 avec un marquage S. Plus répandu sur le marché, leur embout de sécurité permet de supporter valablement des pressurages de 1,5 T de force. C’est l’équivalent d’un objet de 20 kg à chute libre à hauteur d’un mètre.

Les chaussures de sécurité normée 20346 avec un marquage P sont quant à elles intermédiaires entre la première et la deuxième catégorie mentionnée. Elles bénéficient d’une coque de protection qui leur permet de supporter des écrasements d’une charge de 10 kg lâchée sur un mètre ainsi que des pressions d’une puissance allant jusqu’à 100 joules.

Choisir son modèle de chaussure de sécurité

Au-delà de ces normes, les besoins d’esthétique ont vu la chaussure sécurité se muter en baskets de sécurité très légères, en babouches de sécurité, en chaussure tendance, en sabots de sécurité (pour le milieu hospitalier par exemple), etc. Évidemment, les designs prennent également en compte le genre. Avec le développement de toute une palette de chaussure de sécurité pour femmes, elles peuvent désormais se protéger tout en restant tendance, moderne, confortable.

Quoi qu’il en soit, la chaussure de sécurité choisie doit prendre en compte les critères de poids et de forme, tout en respectant les catégories ci-dessus mentionnées. Elle doit être adaptée aux pieds pour vous garantir une journée de travail confortable et agréable.